jeudi 16 septembre 2010

A vendre !


Cette AC Aceca de 1962 a jadis appartenu au créateur de James Bond, Ian Fleming. Elle sera mise en vente par Bonhams durant la prestigieuse vente de Goodwood, le 17 septembre 2010. C'est l'une des seulement 6 AC de ce modèle encore existantes et devrait atteindre un prix entre 120 000 et 150 000 euros. Elle a quitté l'usine Thames Dicton où étaient produites les AC le 14 août 1962, l'année où Fleming écrivit le roman "The Spy Who Loved Me". Il la revendit au bout d'un an seulement. Auparavant, Fleming avait possédé quelques Bentley, dont la fameuse 4 Litre 1/2 dont il équipa 007 dans certains romans.

mardi 7 septembre 2010

BS 1


Juste pour le plaisir... Roger Moore et son Aston Martin DBS sur le tournage d'"Amicalement vôtre", en 1970 (épisode "Le coureur de dot" / "To The Death, Baby").

Pretty Lotus Esprit

De 1990 à 92, Lotus Cars USA a fait beaucoup d'efforts pour placer dans des productions américaines le nouveau modèle de la marque, la Lotus Esprit Turbo SE. On trouve ainsi des Esprit dans "La relève" (Clint Eastwood, 1990), Pretty Woman (Garry Marshall, 1990), Espion Junior (William Dear, 1991) ou encore "Basic Instinct" (Paul Verhoeven, 1992).


Cet exemplaire est apparu dans "Pretty Woman" aux côtés de Julia Roberts et Richard Gere, ainsi que dans le clip vidéo d'une des chansons du film, Wild Women Do, de Natalie Cole. Acquise en 2006 par le Volo Auto Museum, dans l'Illinois (suite à une vente sur ebay), elle a été remise en vente en janvier 2009 pour 54 998 dollars. Mais en juillet 2010, la voiture était toujours exposée au musée...
Pour l'anecdote, les branches américaines de Porsche et Ferrari ont refusé de prêter un de leur modèle pour le tournage de "Pretty Woman" afin que leur image ne soit pas associée à un film qui mettait en vedette une prostituée...

mercredi 1 septembre 2010

Harold Pelham's Lamborghini

Dans "La seconde vie d'Harold Pelham" / "The Man Who Haunted Himself" (Basil Dearden, 1970), Roger Moore tentait d'échapper aux rôles d'aventuriers débonnaires pour incarner un homme très moyen hanté par son double. Son personnage, Harold Pelham, conduisait une modeste Rover P5 mais son double pilotait une Lamborghini Islero S, un modèle très rare car seuls 100 exemplaires ont été produits entre 1968 et 69, sur une production totale de 225 Islero. Elle était plus exclusive encore en Angleterre lorsque le film est sorti car deux exemplaires seulement y avaient été importés, dont ce modèle (chassis 6432) utilisé pour le film.



Le 9 septembre 2009, Roger Moore a posé auprès de la Lamborghini qu'il conduisait dans le film et accepté de signer un des pare-soleil ainsi qu'une plaque commémorative montée dans l'habitacle. La voiture venait de subir une restauration complète (dont un changement de couleur de la carrosserie et de la sellerie). Moore est coutumier de ce genre d'activité, ayant déjà laissé sa signature dans le coffre de l'Aston Martin DBS d'"Amicalement vôtre" et de la Volvo P1800 du "Saint".