samedi 9 octobre 2010

A vendre !


Le 27 octobre, à Londres, ne sera pas seulement vendue aux enchère l'Aston Martin DB5 de 'Goldfinger ' et 'Opération Tonnerre'.
Cette Jaguar XKR issue de la panoplie du méchant de service de 'Meurs un autre jour' (2002) sera également offerte aux enchères.
C'est l'un des 8 exemplaires utilisés sur le tournage de film en Islande et à Pinewood. Propriété de Jaguar et exposée depuis quelques années au Musée de Beaulieu, en Angleterre, elle est connue sous l'appellation SFX1 car elle faisait partie des 4 modèles 'Special Effects Cars' équipés de quatre roues motrices par Jaguar et les ateliers de Pinewood. La voiture est mise en vente par Jaguar Heritage et pourrait atteindre de 200 000 à 400 000 Livres.

jeudi 16 septembre 2010

A vendre !


Cette AC Aceca de 1962 a jadis appartenu au créateur de James Bond, Ian Fleming. Elle sera mise en vente par Bonhams durant la prestigieuse vente de Goodwood, le 17 septembre 2010. C'est l'une des seulement 6 AC de ce modèle encore existantes et devrait atteindre un prix entre 120 000 et 150 000 euros. Elle a quitté l'usine Thames Dicton où étaient produites les AC le 14 août 1962, l'année où Fleming écrivit le roman "The Spy Who Loved Me". Il la revendit au bout d'un an seulement. Auparavant, Fleming avait possédé quelques Bentley, dont la fameuse 4 Litre 1/2 dont il équipa 007 dans certains romans.

mardi 7 septembre 2010

BS 1


Juste pour le plaisir... Roger Moore et son Aston Martin DBS sur le tournage d'"Amicalement vôtre", en 1970 (épisode "Le coureur de dot" / "To The Death, Baby").

Pretty Lotus Esprit

De 1990 à 92, Lotus Cars USA a fait beaucoup d'efforts pour placer dans des productions américaines le nouveau modèle de la marque, la Lotus Esprit Turbo SE. On trouve ainsi des Esprit dans "La relève" (Clint Eastwood, 1990), Pretty Woman (Garry Marshall, 1990), Espion Junior (William Dear, 1991) ou encore "Basic Instinct" (Paul Verhoeven, 1992).


Cet exemplaire est apparu dans "Pretty Woman" aux côtés de Julia Roberts et Richard Gere, ainsi que dans le clip vidéo d'une des chansons du film, Wild Women Do, de Natalie Cole. Acquise en 2006 par le Volo Auto Museum, dans l'Illinois (suite à une vente sur ebay), elle a été remise en vente en janvier 2009 pour 54 998 dollars. Mais en juillet 2010, la voiture était toujours exposée au musée...
Pour l'anecdote, les branches américaines de Porsche et Ferrari ont refusé de prêter un de leur modèle pour le tournage de "Pretty Woman" afin que leur image ne soit pas associée à un film qui mettait en vedette une prostituée...

mercredi 1 septembre 2010

Harold Pelham's Lamborghini

Dans "La seconde vie d'Harold Pelham" / "The Man Who Haunted Himself" (Basil Dearden, 1970), Roger Moore tentait d'échapper aux rôles d'aventuriers débonnaires pour incarner un homme très moyen hanté par son double. Son personnage, Harold Pelham, conduisait une modeste Rover P5 mais son double pilotait une Lamborghini Islero S, un modèle très rare car seuls 100 exemplaires ont été produits entre 1968 et 69, sur une production totale de 225 Islero. Elle était plus exclusive encore en Angleterre lorsque le film est sorti car deux exemplaires seulement y avaient été importés, dont ce modèle (chassis 6432) utilisé pour le film.



Le 9 septembre 2009, Roger Moore a posé auprès de la Lamborghini qu'il conduisait dans le film et accepté de signer un des pare-soleil ainsi qu'une plaque commémorative montée dans l'habitacle. La voiture venait de subir une restauration complète (dont un changement de couleur de la carrosserie et de la sellerie). Moore est coutumier de ce genre d'activité, ayant déjà laissé sa signature dans le coffre de l'Aston Martin DBS d'"Amicalement vôtre" et de la Volvo P1800 du "Saint".



lundi 5 juillet 2010

Bond avance masqué


Les spectateurs attentifs aux détails auront sûrement noté cette curiosité : dans Opération Tonnerre (Terence Young, 1965) Bond conduit son Aston Martin DB5. Il est pris en chasse par la Ford Skyliner du Comte Lippe, lui-même poursuivi par Fiona Volpe chevauchant sa BSA. Or la plaque d'immatriculation BMT216A de l'Aston est curieusement dissimulée sous des bandes de scotch noir. Dans son formidable livre 'The most famous car in the world', Dave Worrall explique pourquoi : Avant le tournage, la piste du circuit de Silverstone avait été déguisée en portion de route, avec des faux arbres et de fausses barrières. En raisons des conditions météorologiques et de la position du soleil au moment de filmer, il était indispensable que les des voitures roulent du côté droit de la piste, c'est à dire du mauvais côté de la circulation anglaise. Pour palier à cet inconvénient, on avait décidé d'inverser le négatif afin que les voiture se retrouvent du bon côté de la chaussée. Pour éviter que les immatriculations des voitures apparaissent inversées, on avait ôté la plaque de la Ford et recouvert celle de l'Aston Martin de scotch noir. Mais quelqu'un s'est rendu compte qu'en inversant le négatif, les conducteurs allaient se retrouver du mauvais côté des voitures ! Si bien que la scène a finalement été montée telle qu'elle a été tournée, sans inverser le négatif.

Le modèle conduit par 007 dans cette scène est la DB5 qui sera vendue aux enchères en octobre 2010, la fameuse FMP 7B ex-Road Car sur le tournage de Goldfinger.

vendredi 2 juillet 2010

Q Branch (I)


Q Branch, 1964. Q ne plaisante jamais dans le travail, surtout lorsqu'il présente à 007 les divers gadgets de son Aston Martin DB5 (Goldfinger, Guy Hamilton).


Q Branch, 1971. Une scène tournée chez Aston Martin, alors que 007 ne conduit pas d'Aston dans le film (Diamonds are Forever, Guy Hamilton).


Q Branch, 1981. "Vous avez réussi à recoller toutes les pièces de la Lotus ?" demande 007 à Q après que sa première Esprit Turbo ait explosé. Ici, Roger Moore fait une pause entre deux scènes (For Your Eyes Only, John Glen).


Q Branch, 1987. "Cette voiture a été conditionnée pour l'hiver", nous apprend Q. L'Aston V8 Volante devient V8 Vantage (The Living Daylights, John Glen).

vendredi 4 juin 2010

Vous avez demandé la police...

Au début des années 70, cette Rover 3500 Mk I a été très sollicitée. En tant que voiture de police, elle est apparue (photos ci-dessous de haut en bas) dans de nombreuses productions tournées à Londres : dans un épisode d''Amicalement vôtre' (Un risque calculé) ainsi que dans 'Poigne de fer et séduction' (With a little help from my friends / saison 1) avec Robert Vaughn. Au cinéma, on l'a vue dans 'Loot' (Silvio Narizzano, 1970) avec Richard Attenborough et Lee Remick, 'Villain' (Michael Tuchner, 1971) avec Richard Burton et Ian McShane, ainsi que dans 'Le silencieux' (Claude Pinoteau, 1973) avec Lino Ventura.





mercredi 2 juin 2010

A vendre ! (suite)

Premières photos de l'Aston Martin DB5 qui sera vendue aux enchères en octobre prochain. L'authentique DB5 conduite par Sean Connery dans 'Goldfinger' et 'Opération Tonnerre' dans une de ses premières sorties publiques depuis plus de 40 ans.
FMP 7B est son numéro d'immatriculation original.



A vendre !


La plus authentique des Aston Martin DB5 de 007 sera vendue aux enchères le 27 octobre 2010. Pourquoi la plus authentique ? Parce qu'elle est la survivante des deux Aston utilisées en 1964 sur 'Goldfinger' puis en 1965 sur 'Thunderball'.
Baptisée 'Road Car', elle fut utilisée dans 'Goldfinger' pour les scènes de route tournées en Suisse, alors que sa soeur, baptisée 'Effect Car' était équipée des gadgets et ne participait pas aux scènes d'action pures. Cette dernière a été volée en 1997 en Floride et on ne l'a plus jamais revue.
La 'Road Car' est aussi apparue en 65 dans 'Thunderball' : lorsque 007 retire son Jet Pack et le met dans le coffre de la DB5, cette simple manoeuvre n'aurait pas été possible avec la 'Effect Car' car son coffre était entièrement rempli par les divers mécanismes de l'écran pare-balle. A l'écran, on avait d'ailleurs ajouté une couche de poussière sur le toit de la 'Road Car' pour dissimuler l'absence de trappe du siège éjectable. On pensait à tout, chez Eon...


Pour assurer la promo du film, la 'Road Car' fut ensuite équipée des même gadgets que la 'Effect Car'. Elle fut conservée par Aston Martin jusqu'en 1969, vendue pour 12 000 $ à un certain Jerry Lee, un américain, qui l'a conservée à l'abri des regards dans une pièce spécialement conçue pour la voiture. Elle n'a pratiquement jamais été exposée en 40 ans (excepté trois fois, en 1977, 1981 et 1993) mais aujourd'hui, Jerry Lee veut la vendre au profit de son association caritative. C'est également la plus authentique des Aston de Bond car la 'Effect Car' volée en 1986 n'était pas équipée des gadgets de l'époque du film (qui avaient été démontés) mais par des gadgets non-originaux ré-installés bien après sur la voiture.
La 'Road Car' pourrait atteindre 5 millions de $.

mardi 1 juin 2010

Marketing 007 (III)



Dans 'Die another day' (Lee Tamahori, 2002), tout le monde roule dans des véhicules du groupe Ford : Aston Martin, Jaguar... et Ford. Lorsqu'elle se rend en Islande, Jinx (Halle Berry) utilise une Ford Thunderbird, onzième génération. Ce modèle fut lancé en 2002 et présenté dans le film par le biais d'un modèle unique de par son toit couleur corail (les modèles suivants auront un toit blanc). Pour accompagner la sortie du film et le lancement de la production du modèle, une série de 700 exemplaires estampillés 007 (un discret logo sur la boîte à gants) sera produite de décembre 2002 à mars 2003.
Le modèle conduit par Halle Berry dans le film a récemment été vendu aux enchères en Californie, lors d'un gala accompagnant la sortie de 'Toy Story 3', au profit de jeunes diabétiques. Elle avait participé à de nombreux salons autos de part le monde aux côtés de la Jaguar de Zao et l'Aston de Bond, avant d'être exposée au siège de Ford à Detroit.

vendredi 28 mai 2010

Marketing 007 (II)


Lorsque sort 'Die another day' (Lee Tamahori, 2002), James Bond a enfin retrouvé son Aston Martin après quelques années passées au volant de divers modèles BMW. A cette époque, Aston Martin appartient au géant américain Ford qui possède également la marque Jaguar. En 2002, Jaguar est présent en Formule 1 si bien que lorsque le film sortira sur les écrans, les monoplaces Jaguar R3 seront décorées de logos 007 sur les rétroviseurs pour promouvoir le film, dans lequel Zao, le méchant de service, conduit une Jaguar XKR.
Un excellent exemple de l'efficacité du partenariat Ford-007.

Marketing 007 (I)






Q n'aurait pas apprécié de retrouver ses inventions dans la presse mais BMW n'allait pas rater l'occasion de mettre en avant sa collaboration avec 007, de 1995 à 1999. De nombreuses pubs sont apparues dans la presse mondiale lorsque Bond s'est retrouvé tour à tour au volant d'une Z3, d'une 750 il et d'une Z8. Pour la Z3, des pubs TV ont même été tournées (dont une où la Chambre des Lords s'offusque que le plus fameux agent de la Reine se mette à rouler dans une voiture allemande... et du mauvais côté de la chaussée).

vendredi 21 mai 2010

A vendre !


Deux Aston Martin ayant des liens avec la saga 007 vont être vendues aux enchères le 22 mai, lors d'une vente Bonhams organisée chez Aston Martin Works Service, le service restauration de la marque.
Une DB4 de 1962 trouvée dans une grange est en vente. Elle a été utilisée par l'équipe des effets spéciaux d'Eon et Aston Martin pour tester les gadgets finalement montés sur la DB5 du film 'Goldfinger'. Probablement pour faire monter les enchères, son actuel propriétaire affirme que sa voiture est eut-être apparue à l'écran dans 'Goldfinger' alors que la DB5 n'était pas prête. Mouais...
La voiture est estimée entre 45 000 et 55 000 euros.


Plus intéressante, cette Aston Martin V8 de 1976 utilisée sur le tournage de 'Tuer n'est pas jouer'. Elle avait été équipée de façon à pouvoir filmer Timothy Dalton et Maryam d'Abo à bord et utilisée sur le tournage en Autriche. Peter Nelson, fondateur du musée Bond Museum, l'a retrouvée il y a quelques années dans le fameux Studio 10 de Pinewood dans lequel Eon stockait des centaines de 'props' utilisés sur les films. Jugée en trop mauvais état pour être restaurée, la voiture fut démontée et 'mixée' avec une autre Aston Martin 'anonyme' pour en faire cette voiture, mise en vente aux enchères. Nelson met en ventes plusieurs éléments de carrosseries issus d'autres Aston endommagées sur le tournage (en fait des répliques en résine). La voiture pourrait atteindre 65 000 euros. Elle figurait en outre dans un numéro spécial d'Octane Magazine paru en 2008 (photo).

samedi 15 mai 2010

ST1 & BS1


Un hommage a été rendu fin avril au producteur du 'Saint' et d''Amicalement vôtre', Robert S. Baker, décédé en septembre 2009.
Occasion rêvée de réunir, aux Studios de Pinewood, trois véhicules emblématiques des productions de Baker.
Notamment l'Aston Martin DBS de Lord Sinclair / Roger Moore (ici avec sa véritable immatriculation et non le BS1 de l'époque) ainsi qu'une des deux Jaguar XJS conduites par Simon Templar / Ian Ogilvy dans Le retour du Saint. Egalement présente, une Volvo P1800 identique à celle que conduisait Moore dans 'Le Saint'.
(Photo : www.roger-moore.com)

mardi 6 avril 2010

Bond Museum


Depuis fin mars, une nouvelle pensionnaire a pris ses quartiers au Bond Museum de Peter Nelson, à Keswick en Angleterre.
Il s'agit d'une des Jaguar XKR utilisées par le personnage de Zao dans "Die another day" (Lee Tamahori, 2002). L'exemplaire présenté a été utilisé sur le tournage en Islande et dans les décors conçus à Pinewood, avant d'être fréquemment exposé en Angleterre, dans des salons autos et des manifestations Bondiennes. Equipé de 4 roues motrices par la production du film, il présente tous les gadgets visibles à l'écran.


dimanche 4 avril 2010

TAXIS ! (1)

Il n'est pas rare de retrouver un même véhicule dans plusieurs épisodes d'une même série. Plus rare, le retrouver dans des productions complètement indépendantes les unes des autres, mais tournées au même endroit et à peu près à la même époque. Ainsi, certains taxis londoniens, le fameux modèle Austin FX4, sont apparus dans plusieurs films ou séries tournés dans la capitale entre 1977 et 1978 (photos de haut en bas) :
JUL 342K a été vu notamment dans un épisode de la première saison des 'Professionnels', puis dans un épisode du 'Retour du Saint' (ici dans Eaton Mews North, l'adresse de Simon Templar à Londres). On l'aperçoit aussi dans 'Sweeney !' (David Wickles, 1977) avec John Thaw, qui donnera lieu à une série TV devenue culte en Angleterre, 'The Sweeney'. Enfin, dans 'Les oies sauvages' (Andrew V.McLaglen, 1978) avec le trio Burton, Moore, Harris.





Toujours à Londres mais sur une plus longue période, le taxi Austin FX4 immatriculé UYX 406S a aussi obtenu quelques rôles sur le grand écran (photos ci-dessous de haut en bas) : Dans 'The Wildcats of St. Trinians' (Franck Launder, 1980) puis dans 'Venin' (Piers Haggard, 1981) avec Klaus Kinski et Oliver Reed. En 1985, on le retrouve dans l'excellente mini-série franco-anglaise 'The Edge of Darkness' et deux ans plus tard dans 'Le dénonciateur' (Simon Langton, 1987), film d'espionnage avec Michael Caine et John Gieguld.